Le Centre commun de recherche a récemment publié un rapport sur le Développement professionnel innovant dans l’enseignement obligatoire, première partie d'une étude visant à analyser les pratiques ayant pour objectif d’améliorer le développement professionnel des enseignants.

Cette étude, qui comprend à la fois une recherche documentaire et une série d'entretiens, est basée sur trente études de cas qui décrivent différentes pratiques de développement professionnel dans les pays européens, ainsi que sur un exemple provenant des États-Unis. La deuxième partie de cette étude, dans laquelle l'analyse principale sera présentée, sera publiée en 2019.

L’objectif principal de cette étude est d’examiner les types de pratiques qui émergent pour surmonter les obstacles connus qui empêchent les enseignants de participer à des activités de développement professionnel et qui les aident à répondre aux besoins d’aujourd’hui. Plusieurs tendances se dégagent de cette étude, à savoir qu'environ la moitié des cours de développement professionnel sont fournis gratuitement par les autorités publiques,que les deux tiers utilisent des modes de prestation mixtes et la moitié des technologies numériques.

En outre, sept étiquettes sont utilisées pour décrire les champs d’innovation dans cette enquête: l’école en tant qu’organisation apprenante, responsabiliser les apprenants par une approche axée sur les compétences, une prestation innovante en ligne, réinventer l’apprentissage mixte, s'engager dans des expériences de première main, les programmes d’études innovants, les partenariats innovants et les nouveaux acteurs.

Convaincu que l'éducation est un bien public qui devrait être accessible à tous, le CSEE met en garde contre les dangers de tels partenariats innovants et réitère sa position contre la privatisation des systèmes éducatifs. En outre, le présent rapport omet de mentionner le rôle joué par les partenaires sociaux, tels que les syndicats de l'éducation, dans l'organisation de cours de formation professionnelle dans toute l'Europe. Une enquête menée récemment par le CSEE, dans le cadre de son projet intitulé Renforcer la capacité des syndicats de l’enseignement en vue de représenter les besoins professionnels du personnel enseignant au sein du dialogue social a montré que près des deux tiers (62,1%) des syndicats de l'éducation en Europe dispensent une formation dans le domaine du développement personnel à ses membres. Le CSEE a également publié des lignes directrices dans le cadre de ce projet, qui préconisent notamment un développement professionnel de grande qualité, financé par des fonds publics, qui soutienne l'autonomie des enseignants et la liberté pédagogique.