Les employé·e·s du secteur de l’éducation sont exposé·e·s à des risques professionnels dont les conséquences peuvent être désastreuses pour leur santé physique et mentale. Cette année, ce sont les substances dangereuses qui constituent le thème central de la Semaine européenne de la santé et de la sécurité au travail. Les professeur·e·s de sciences ne sont pas les seul·e·s à s’exposer aux dangers des produits chimiques toxiques – partout en Europe, les écoles contiennent encore bien souvent des quantités importantes d’amiante.

L’enseignement et la formation professionnels (EFP) font partie intégrante des systèmes éducatifs en Europe, mais ce secteur et les enseignant·e·s qui y travaillent sont souvent moins bien considérés qu’ils ne devraient l’être. Inscrite dans le cadre d’une série d’événements annuels organisés par la Commission européenne, la Semaine européenne des compétences professionnelles jette un nouvel éclairage sur l’EFP. Les événements de cette année se sont déroulés à Helsinki, à la demande de la présidence finlandaise du Conseil de l’UE. L’OAJ, organisation membre du CSEE en Finlande, était présente sur place pour y présenter à la fois son travail et la profession enseignante. Nous avons rencontré Inkeri Toikka pour connaître le point de vue de son syndicat concernant l’EFP et l’évolution récente de la situation de l’apprentissage en Finlande. Spécialiste au sein de l’OAJ, Inkeri Toikka participe aux travaux internationaux du syndicat se rapportant aux politiques de l’EFP et de l’Alliance européenne pour l’apprentissage.

Un nouveau rapport d'Eurydice analyse les salaires statutaires des enseignant·e·s et des chef·fe·s d'établissement dans les établissements publics d'enseignement préscolaire, primaire et secondaire général dans 42 systèmes éducatifs européens. Les chiffres montrent que les salaires ont augmenté dans la plupart des pays au cours de cette période, mais que certains pays présentent encore de grandes différences de salaires entre les niveaux d’éducation. Le rapport comprend un large éventail de données nationales sur les salaires, indemnités et autres paiements supplémentaires versés aux enseignant·e·s et aux chef·fe·s d’établissement.

Plus de 50% des 5,3 millions de demandeur·euse·s d'asile arrivé·e·s dans les pays de l'OCDE entre 2014 et 2017 avaient entre 18 et 34 ans. Le nouveau rapport de l’OCDE, Libérer le potentiel des migrant·e·s, utilise des exemples concrets pour souligner les avantages de l’enseignement et de la formation professionnels pour l’inclusion des jeunes migrant·e·s dans la société européenne.

Alors que nos vies deviennent de plus en plus numériques, la sécurité en ligne est une préoccupation cruciale. Chaque mois d’octobre est le Mois européen de la cybersécurité. Il est consacré cette année à la cyber-hygiène et aux nouvelles technologies. La cybersécurité est également un sujet vital pour l'éducation. Le CSEE plaide pour que tou·te·s les étudiant·e·s reçoivent une éducation complète sur la cybersécurité le plus tôt possible. La cyberintimidation étant une forme de harcèlement dévastatrice, les écoles doivent veiller à ce que les élèves et les enseignant·e·s bénéficient d'une protection et d'un soutien. Le personnel éducatif doit également être formé aux risques que représentent les nouvelles technologies - non seulement pour les étudiant·e·s, mais aussi pour leur propre sécurité et leur propre bien-être.

La Charte des droits fondamentaux de l’UE a 10 ans. Le Conseil de l'Union européenne célèbre cet anniversaire en réaffirmant l'importance des valeurs communes inscrites dans la Charte. Celles-ci couvrent les droits de l'homme, le droit à des conditions de travail décentes et à la négociation collective et le droit à une éducation gratuite. Au CSEE, nous nous félicitons du soutien politique apporté à ces principes fondamentaux et soulignons le rôle central de l’éducation dans la promotion de ces valeurs et de ces droits fondamentaux.