Le 27 mars 2019, le Conseil de l'Europe a adopté sa Recommandation aux États membres révolutionnaire sur la prévention et la lutte contre le sexisme, premier instrument international définissant formellement le sexisme. Rappelant que les stéréotypes de genre influencent les choix en matière d'éducation, de carrière et de mode de vie et renforcent les structures de pouvoir inégales, telles que l'écart de rémunération et de retraite entre hommes et femmes, cette Recommandation conseille aux gouvernements de prendre des mesures pour prévenir et combattre le sexisme et ses manifestations et encourage les acteurs concernés à appliquer une législation, des politiques et des programmes efficaces.

Le 11 avril 2019, les organisations membres du CSEE en Serbie organisent une action de protestation à Belgrade.L’action, intitulée «L’éducation préscolaire fait-elle partie de l’éducation?», vise à contester la décision du gouvernement de n’allouer que 7% d’augmentation des salaires aux enseignants du secteur de la petite enfance, tout en accordant aux enseignants et au personnel enseignant des autres niveaux 9% d’augmentation de salaire à compter du 1er janvier 2019.

Le 2 avril 2019, le CSEE a tenu à Berlin le troisième atelier du projet conjoint EU CONVINCE (Valeurs Communes de l’UE et Education Inclusive) du CSEE, de la FEEE (Fédération européenne des employeurs de l'éducation) et de l’ESHA (Association des chefs d'établissement européens), organisé avec le soutien du partenaire allemand du projet, GEW. Les principales conclusions de l’atelier ont été qu'une infrastructure et un équipement scolaires suffisants et modernes, ainsi qu'une formation suffisante et pertinente des enseignants et un soutien technique en classe sont essentiels pour la mise en œuvre de l'éducation à la citoyenneté démocratique numérique.

Ces dernières années, l’augmentation des migrations et d’autres tendances socio-économiques en Europe ont modifié le vécu éducatif des étudiants, des enseignants et des parents, renforçant ainsi la diversité ethnique, culturelle, religieuse et socio-économique des classes. Un document récemment publié par l’OCDE intitulé «La vie des enseignants dans des classes hétérogènes» met l’accent sur les défis auxquels font face les enseignants qui travaillent dans des classes plurielles et sur leurs solutions.

Le Bureau du CSEE a confirmé sa solidarité sans faille avec le Syndicat indépendant des travailleurs de l'enseignement primaire de Bosnie-Herzégovine (ITUPEWBH) à la suite d'une mission exploratoire qui s’est déroulée du 13 au 15 février 2019.À la suite de cette mission, le bureau du Premier ministre de la Fédération de Bosnie-Herzégovine (FBiH) avait diffusé une lettre auprès du BIT, de la CSI, de la délégation de l'Union européenne auprès de la FBiH et de la Friedrich Ebert Stiftung en Bosnie-Herzégovine. Elle contenait de fausses informations à propos de la Déclaration de la Directrice européenne lors de la conférence de presse de la mission du CSEE à Sarajevo en février 2019.

La campagne du CSEE Façonner l’avenir de l’Europe avec les enseignants vise à promouvoir l’attractivité de la profession enseignante et à sensibiliser aux défis auxquels font face les personnels de l’éducation en vue des élections au Parlement européen et à la campagne de l’IE contre la privatisation du secteur de l’éducation (Global response).A cet égard, nous souhaitons vous faire part de la Manifestation européenne Une Europe plus juste pour les travailleurs organisée le vendredi 26 avril 2019 à Bruxelles. Cette manifestation majeure est organisée par la Confédération européenne des syndicats (communication de la CES)  en vue des élections au Parlement européen.