Un avis du Comité économique et social européen appelle à la recherche sur "l'alphabétisation européenne" en tant que compétence et au développement de ressources pour aider les écoles à l'enseigner. L'avis souligne également le rôle clé des enseignants et leur besoin de formation et de soutien. Cela fait écho aux conclusions du rapport de recherche produit dans le projet EU CONVINCE, qui a constaté que l'éducation à la citoyenneté sur des sujets européens est sous-développée dans toute l'Europe.

Suite à l'avis intitulé «Enseigner l’Europe» adopté en mars 2019, le Comité économique et social européen (CESE) suggère de développer un ensemble d'outils pédagogiques sur l’enseignement des questions européennes pour les écoles et de mener une nouvelle recherche critique sur le sujet afin de définir les compétences pour l'«alphabétisation européenne». Cet avis d'initiative adopté en juillet 2019 souligne que les enseignant·e·s jouent un rôle important dans la préparation des futur·e·s citoyen·ne·s européen·ne·s actif·ve·s et responsables.

L’avis exprime des inquiétudes quant à la conception actuelle de l’enseignement des questions européennes dans les écoles, dans la mesure où «il n’y a que très peu de preuves que ce que l’on enseigne sur l’«Europe» est conçu de manière progressive pour amener les élèves de faits fondamentaux à une compréhension plus complexe». Par conséquent, le CESE suggère un inventaire du matériel et des ressources d’enseignement et d’apprentissage.

Le Rapport de recherche intitulé «Enjeux et bonnes pratiques en matière de promotion de la citoyenneté et des valeurs de liberté, tolérance et non-discrimination grâce à l’éducation» élaboré dans le cadre d’EU CONVINCE, projet conjoint CSEE-FEEE-ESHA, présente des conclusions similaires. Il montre que l'évaluation des élèves dans le domaine de la citoyenneté et des valeurs de l'UE n'est pas systématiquement organisée dans la plupart des pays européens. L'avis du CESE et le Rapport de recherche EU CONVINCE soulignent également l'importance de communiquer et d'éduquer les parents et les familles en matière d’Europe et de valeurs démocratiques.

L'avis propose également de mettre l'accent sur la formation des enseignant·e·s aux niveaux européen et national et de soutenir les enseignant·e·s en leur fournissant un large éventail de matériels adaptés aux situations nationales spécifiques. Cet appel reflète les exigences en matière de financement durable et de soutien apporté aux enseignant·e·s et aux autres personnels de l’éducation en matière d’enseignement de la démocratie, des droits de l’homme, des valeurs universelles et de la citoyenneté présentées par la campagne du CSEE «Façonner l’avenir de l’Europe avec les enseignant(e)s». En outre, le rapport de recherche EU CONVINCE contient un vaste recueil de bonnes pratiques relatives à la mise en œuvre de la citoyenneté démocratique et de l'éducation inclusive en Europe. Ce recueil peut être utilisé par les syndicats de l’enseignement, les enseignant·e·s et les écoles en tant que "boîte à outils" pour enseigner l’Europe, comme le suggère l’avis du CESE.