En Croatie, la rentrée scolaire 2019-2020 sera marquée par une action de protestation. Deux des organisations membres du CSEE dans le pays – le syndicat croate de l’enseignement et le syndicat indépendant des employé·e·s de l’enseignement secondaire de Croatie – organiseront une action de protestation le 5 septembre 2019.

Enseignant·e·s et personnels de l’éducation descendront dans les rues pour réclamer une augmentation de leurs salaires, le respect des conventions collectives et des actes juridiques, ainsi qu’un dialogue social constructif au sein du système d’éducation croate.

Le syndicat croate de l’enseignement a déclaré : « Si nous souhaitons améliorer notre système d’éducation, nous ne pouvons pas oublier ceux et celles qui travaillent avec nos enfants. Il est très important d’engager un dialogue social constructif avec le gouvernement, lequel doit se montrer compréhensif à l’égard de ceux et celles qui travaillent dans le système d’éducation pour bien du pays tout entier. »

Davantage de ressources doivent être investies dans le système d’éducation, afin de pouvoir garantir de meilleures conditions de travail matérielles et immatérielles – une condition préalable indispensable si l’on souhaite améliorer son fonctionnement, tant pour les générations actuelles que futures.

Espérant que ce mouvement de contestation permettra d’améliorer la situation actuelle, la Directrice européenne du CSEE Susan Flocken a exprimé, au nom de son organisation, sa solidarité sans réserve aux deux syndicats croates de l’enseignement.