Aujourd’hui, 2 septembre 2019, le syndicat SONK, organisation membre du CSEE en Macédoine du Nord, organise une grève d’avertissement d’une journée dans les écoles primaires et secondaires de l’ensemble du pays.

Bien que le SONK accueille favorablement l’annonce des responsables du gouvernement d’augmenter les salaires des enseignant·e·s de 5 %, le syndicat de l’enseignement juge cette mesure insuffisante.

Selon le syndicat, l’augmentation prévue doit correspondre à celle qui sera appliquée au salaire minimum du pays, soit 25 % dans l’ensemble, afin de pouvoir répondre aux besoins des enseignant·e·s vivant littéralement sous le seuil de pauvreté

Dans l’hypothèse où le dialogue avec les responsables du gouvernement n’aboutirait pas à une solution favorable, le SONK pourrait annoncer une grève à tous les échelons du système d’éducation.