Le SBASHK, organisation membre du CSEE au Kosovo, fait état du vote du Parlement sur le projet de loi sur les salaires, qui a été vivement critiqué par le syndicat des enseignants et ses affiliés et qui devrait se tenir le 31 janvier 2019, malgré des manifestations de grande ampleur au Kosovo.

Comme indiqué plus tôt par le SBASHK, le projet de loi prévoit une discrimination explicite à l'encontre des employés du secteur public travaillant dans le secteur de l'éducation, ce qui les place dans une position inégale par rapport aux autres employés du secteur public.Suite aux nombreuses discussions stériles entre les responsables du SBASHK et du gouvernement kosovar, qui donnent une fausse apparence de dialogue, et dans la perspective du vote du Parlement, le CSEE appelle ses organisations membres à faire preuve de solidarité avec les employés du secteur de l'éducation au Kosovo et à soutenir les demandes suivantes du SBASHK auprès des autorités kosovares:

  • reporter le vote sur le projet de loi sur les salaires dans le secteur public, notamment en ce qui concerne la situation des employés de la fonction publique dans le secteur de l'éducation;
  • relancer des négociations constructives et transparentes avec les partenaires sociaux de l'éducation;
  • augmenter les salaires des enseignants d’au moins 30%, conformément aux promesses constantes du gouvernement.

Le CSEE vous encourage à vous adresser au gouvernement du Kosovo à l'aide d'un modèle de lettre et à envoyer des lettres de solidarité aux collègues du SBASHK à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.