Le projet de deux ans Get Up (formation à l’égalité des genres visant à mettre un terme aux pratiques discriminatoires inéquitables au sein de l’éducation et du marché du travail) est récemment arrivé à son terme, marqué par une conférence de clôture intitulée « A gender story », organisée à Rome le 5 décembre 2018. Compte tenu de la pertinence des objectifs de ce projet pour le mouvement syndical de l’éducation, la Directrice européenne du CSEE, Susan Flocken, a présenté à cette occasion un exposé sur les écarts salariaux fondés sur le genre au sein de la profession enseignante, qui a permis de faire connaître aux participant(e)s les résolutions et plans d’action du CSEE centrés sur le genre, ainsi que son projet en cours Donner aux syndicats d’enseignants les moyens d’aborder l’égalité des sexes dans la profession enseignante à travers le dialogue social.

Sous la direction de l’UIL (Unione Italiana Lavoro) et en partenariat avec deux organisations membres du CSEE, notamment les syndicats de l’enseignement lituanien et maltais, l’équipe du projet Get Up s’est donné pour mission de s’attaquer aux stéréotypes qui déterminent le choix des études et des carrières, et de promouvoir l’égalité des genres dans le domaine de l’éducation, de la formation et des carrières, ainsi que sur les lieux de travail.

Une campagne de sensibilisation faisait également partie intégrante de ce projet, prévoyant plusieurs initiatives telles que la réalisation de vidéos portant sur l’écart salarial fondé sur le genre, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et le gaspillage des talents, ainsi qu’un concours de photos et une campagne d’affichage présentant les clichés les plus évocateurs. Cette campagne est toujours en cours et activement promue sur les réseaux sociaux avec les hashtags suivants : #worklifebalance, #genderpaygap, #wasteoftalent et #getupproject. Le CSEE soutient cette campagne et invite ses organisations membres à prendre part aux activités organisées dans ce cadre.