L'année académique 2018/2019 commence sous tension en Lettonie. La semaine dernière, le Syndicat letton des travailleurs de l'éducation et des sciences (LIZDA), organisation membre du CSEE en Lettonie, a indiqué que le gouvernement hésitait à appliquer pleinement les dispositions de la Loi sur l'éducation et du Programme d’augmentation des salaires des enseignants.

En signant, le 9 janvier 2018, l'accord accordant une augmentation mensuelle du salaire du personnel éducatif conformément au Programme d'augmentation des salaires des enseignants, le gouvernement letton s'est engagé explicitement à mettre en œuvre et à respecter ses dispositions.

À la lumière des négociations à venir entre les partenaires sociaux lettons de l’éducation, le CSEE a appuyé sans équivoque les demandes de LIZDA et a appelé le gouvernement letton à respecter les dispositions de l’accord prévoyant plus spécifiquement une augmentation de 710 euros des salaires des personnels de l’éducation le 1er septembre 2018.

Susan Flocken, Directrice européenne du CSEE, a déclaré que " fournir une éducation de haute qualité ne peut pas relever uniquement de la responsabilité d'un seul enseignant ni d'un seul établissement d'enseignement. C'est un processus impliquant la coopération de tous les acteurs de l'éducation, en particulier le dialogue social entre et avec les partenaires sociaux de l'éducation ".

Si un consensus n’est pas atteint avant le 31 août 2018, LIZDA a prévenu les responsables gouvernementaux qu’un piquet de grève serait organisé devant le parlement letton le 18 septembre 2018.

Le CSEE continue d’observer la situation.