La NASUWT, l'une des organisations membres du CSEE au Royaume-Uni, a mené une étude sur la santé mentale et physique des enseignant(e)s. La recherche a révélé que 30 % des enseignant(e)s déclarent avoir eu recours aux médicaments dans les 12 derniers mois pour faire face aux difficultés physiques et mentales que leur travail engendre. 40 % ont consulté un médecin ou professionnel de la santé, et 15 % affirment avoir demandé des conseils professionnels. Le problème semble croître puisque 78 % des enseignant(e)s estiment avoir subi un stress accru lié au travail au cours des 12 derniers mois (2017-2018).

L'enquête a également révélé qu'au cours des 12 derniers mois du fait de leur travail :

  • 77 % des enseignant(e)s ont éprouvé de l'anxiété ;
  • 85 % des enseignant(e)s ont souffert d'une perte de sommeil ;
  • 22 % des enseignant(e)s ont augmenté leur consommation d'alcool ;
  • 9 % des enseignant(e)s ont subi une rupture de la relation ;
  • 3 % des enseignant(e)s se sont automutilé(e)s.

Cette situation cause de graves problèmes pour la santé mentale et physique des enseignant(e)s et pour la profession enseignante, avec 56 % d'enseignant(e)s affirmant que leur satisfaction au travail a diminué au cours des 12 derniers mois et 65 % affirmant avoir sérieusement envisagé de quitter la profession au cours de l'année écoulée.

Pour le CSEE, le bien-être physique et mental des enseignant(e)s constitue une importante priorité ; les employeurs et les gouvernements doivent prendre des mesures pour s'assurer que les enseignant(e)s sont à l'abri de la maladie. Le CSEE continue à travailler sur cette question et soutient le travail effectué par ses organisations membres au niveau national dans ce domaine. Aujourd’hui, le CSEE et la FEEE (Fédération européenne des employeurs de l'éducation) développent un outil interactif en ligne pour l'évaluation des risques dans le secteur de l'éducation, afin de permettre d'améliorer les pratiques de santé et de sécurité au travail. Ce projet s'appuie sur les précédents projets de dialogue social sur la prévention des risques psychosociaux et du stress lié au travail et sur les lignes directrices pratiques conjointes sur la promotion des initiatives des partenaires sociaux aux niveaux européen, national, régional et local en vue de prévenir et combattre les risques psychosociaux dans l'éducation.

Pour lire le Rapport de la NASUWT dans son intégralité, cliquez ici.